Sacrifices

One-woman show de Nouara Nagouche

Co-écrit et mis en scène par Pierre Guillois

Photo : Hervé KielwasserC’est en partant des constats que peut faire la deuxième génération de « français d’origine maghrébine » que Nouara Nagouche construit ses personnages. En partant de leurs conditions de vie, de la difficulté d’adapter une culture à une autre, de leur environnement.

Le spectacle commence très fort. On plonge violemment dans l’histoire d’un mariage forcé. On pense au titre du spectacle…

Toute la vie dans les quartiers populaires est passée au tamis de l’humour de Nouara Nagouche : les petits arrangements avec la misère, l’oppression de la femme, le machisme ordinaire, les préjugés, la discrimination sociale, le racisme, l’hypocrisie, la violence faite aux femmes et transmise par les pères, mais aussi les associations (« Elles ont des ailes »).

L’humour est partout : dans la tendresse et aussi dans l’insupportable. Certains discours, parfois insoutenables, sont vite poussés par un nouveau rire.

Nouara Nagouche est en permanence sur un fil, sans jamais le casser. C’est de l’humour témoignage toujours fin, rempli d’ intelligence et d’amour.

Elle remplit toute la scène de sa formidable vitalité, passe du drame au rire, et emporte la salle avec elle.

Un grand moment.

Voir en ligne : Nouara Nagouche