Le pauvre matelot

Musique de Darius Milhaud (1892-1974)

Livret de Jean Cocteau

Créé à l’Opéra-Comique de Paris, le 16 décembre 1927

Mise en scène de Christian Gagneron

Costumes de Claude Masson

Lumière de Nicolas Roger

Régisseur Ludovic Moysan.

Avec : le matelot, Eric Trémolières
- sa femme, Claudine Le Coz
- son beau-père, Jacques Bona
- son ami, Jean-Baptiste Dumora

Piano : Olga Vassileva

Comment mettre des évènements culturels à la portée de tous ?
D’abord, en les rendant gratuits, ensuite en allant dans des lieux de la vie quotidienne.

C’est en élargissant sa base qu’on aide la culture à devenir un rempart contre l’ignorance.

L’opéra dans un café est quelque chose de très émouvant, parce que très inhabituel. Presque un paradoxe...

Silence dans la salle, on écoute... pour une fois....

Cet opéra-là a été pensé pour être représenté dans un café, où il prend tout son sens.

Les artistes sont excellents comédiens, et l’on admire leur art vocal mis au service d’une musique exigeante.

Merci aux initiateurs d’une telle entreprise. Espérons qu’il y en aura d’autres, jusqu’à ce que les "clients habituels" et l’opéra se réconcilient complètement.

Bravo pour les programmateurs et les cafés qui ont accueilli ce spectacle.

Voir en ligne : Arcal