Le destin du clandestin

Créé par la compagnie Bou-Saana.
Texte et mise en scène de Patrick Schmitt.

Avec Djibril Goudiaby

Avez-vous vu "Allah n’est pas obligé", d’après le roman de Ahmadou Kourouma sur la situation des enfants-soldats ?

Cette compagnie militante sénégalaise, dont le nom Bou Saana signifie "le Fromager", l’arbre sous lequel on règle les conflits, et où l’on discute du devenir de la collectivité, crée ses spectacles au Sénégal, en Guinée Bissao et en Zambie, ce qui ne l’empêche pas de rencontrer un vrai succès en Europe.

Ecoutez plutôt comment Oumar Badiana parle du travail de cette compagnie.

Passionnant !

Voir en ligne : Cie Bou-Saana