Anjo Negro

Cie Vagabond-Le Magasin

Texte de Nelson Rodrigues, mise en scène de Marc Adjadj en collaboration avec Valérie Vernhes-Cottet.

Avec Ricky Tribord, Melchior Derouet,Brune Renault, Raphaële Gominet, Sabila Moussadek, Meiji U Tum’si et la voix de Valérie Tribord.

Cette pièce, écrite en 1946 par le dramatuge brésilien Nelson Rodrigues fut d’abord interdite par la censure.

Ismaël, noir, refuse sa couleur, Virginia, sa femme, tue à leur naissance les enfants qu’elle a de lui .

Ce "théâtre désagréable" propre à N. Rodrigues dérange et bouscule le spectateur, aussi bien par la violence de tous les thèmes abordés (l’amour, la haine - de soi, de l’Autre-, l’infanticide, l’inceste, le sexe, la torture psychologique, les préjugés raciaux) que par le désespoir inconscient qui sourd du plus profond de chaque personnage.

Dans cette tragédie, 50 années de vie, scandées par des tableaux vidéos et la voix rappelant les choeurs antiques passent en un peu plus d’une heure.

Le symbolisme de l’écriture est remarquablement servi par le jeu de ces jeunes acteurs, et une mise en scène dépouillée qui, flirtant avec le surréalisme, plonge le spectateur dans son propre inconscient .

Un spectacle fort, marquant, et très original.

Bonne chance à ce spectacle créé en Guyane et subventionné (entre autres) par le Ministère d’Outre-Mer et le Ministère de la Culture.

Voir en ligne : Cie Vagabond-Le Magasin